Créances dues à la personne décédée

Les créances dues à la personne décédée (c'est-à-dire que la personne décédée est le créancier) sont transmises à la succession. C'est la responsabilité du liquidateur de recouvrer les sommes dues à la personne décédée.

Pour enregistrer un prêt à l'inventaire, ajoutez les informations suivantes en date du décès:

  • Le principal du prêt
  • Le nom de l'emprunteur
  • L'intérêt accru (c'est-à-dire, accru mais non payé)
  • Le taux d'intérêt annuel
  • Les détails concernant la caution, le cas échéant
  • La date d'échéance

La majorité des prêts seront des billets à ordre.

D'autre part, en immobilier, le solde de prix de vente consiste à obtenir une partie de financement de la part du vendeur. Si la personne décédée était le créancier d'un tel prêt, la succession a aussi l'obligation de recouvrer la dette et l'intérêt.

Si la succession cherche à finaliser la liquidation le plus rapidement possible, le liquidateur peut, avec l'approbation des héritiers, tenter de négocier avec les emprunteurs pour accélérer le remboursement des prêts dus au défunt. Tous les paiements reçus doivent être inclus dans la section comptabilité de succession.

Cet article vous a-t-il été utile?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires

0 commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

Articles dans cette section

Afficher plus